Exclusif abonnés – Politique - Vidéo | Abonnez-vous et accédez à la totalité de cet article, et à tous nos contenus réservés | Pas facile de décrypter la bataille qui se joue entre les différentes factions du groupe Majoritaire Gran sanblé pour ba péyi a an chans qui dirige la Collectivité Territoriale de Martinique depuis décembre 2015. Mais le Comité Martiniquais du Tourisme semble être depuis quelques temps au coeur de ces échanges. Le vote de son compte administratif 2017 et de son budget 2018 s’est révélé compliqué pour la présidente Karine Mousseau. L’élue franciscaine a du faire face à la défiance des élus MIM qui composent le conseil d’administration du CMT, et n’a pu valider ses comptes que grâce à…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres