Exclusif abonnés – Education – Politique | Thomas Thurar | Où seront accueillis les élèves et la communauté éducative du Lycée Schoelcher pour la rentrée prochaine ? A cette question, les premiers intéressés, qui assistent impuissants à une interminable bataille politique, aimeraient bien avoir une réponse sûre et définitive. Depuis Fin février le président de l’exécutif de la nouvelle Collectivité Territoriale de la Martinique a pris le contre-pied de l’équipe sortante en faisant plusieurs annonces. Premièrement, il n’y aura pas de rentrée au Lycée Schoelcher en septembre. Deuxièmement, le bâtiment  qui devait servir de lycée de transit en attendant la rénovation ou la reconstruction du lycée Schoelcher va finalement changer de destination. Alfred Marie-Jeanne souhaite qu’il accueille les bureaux de la…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres