Hier matin, le président de l’Espace Sud, Eugène Larcher et le responsable régional pour Eco-Emballages Centre-Ouest, Pascal Hénaux, officialisaient un programme d’amélioration de la collecte sélective. Eco-Emballages et l’Espace Sud visent une augmentation de 10% des performances du recyclage des emballages ménagers d’ici fin 2016

Fin 2014, Eco-Emballages lançait son plan de relance du recyclage pour développer les performances de recyclage des emballages ménagers en visant deux enjeux prioritaires : l’amélioration de la collecte et le recyclage de tous les emballages en plastique. Le premier volet « amélioration de la collecte » touche au total 20 millions d’habitants sur l’ensemble du territoire national pour un investissement de 40 millions d’euros. Alors que la performance nationale moyenne en terme de collecte sélective est de 45,9 kg par habitant et par an, celle des DOM-COM reste inférieure à 30 kg/hab./an. Chez nous, en 2014, chaque martiniquais triait moins de 13 kg d’emballages ménagers par an. Dans le cadre de son plan de relance du recyclage et pour faire progresser les tonnes recyclées d’emballages ménagers, Eco-Emballages a sélectionné dans notre département six projets de développement de la collecte sélective en apport volontaire et de sensibilisation des habitants, quatre d’entre eux sont portés par la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud. Ils concernent, l’organisation de réunions de quartiers animées par les ambassadrices du tri dans le cadre de la sensibilisation de proximité, la mise en place de nouvelles bornes de tri pour l’amélioration du dispositif d’apport volontaire, l’animation itinérante des points d’apport volontaire et, enfin, une campagne de marquage sur les bornes et les véhicules de service.

 

Trier et recycler des reflex à adopter absolument

 

La capacité de stockage des déchets en Martinique est en déficit, les décharges sont submergées, trier pour recycler et valoriser les emballages reste la solution la plus efficace. Dans ce contexte, l’Espace Sud, qui compte 121 511 habitants, a pour objectif d’orienter un maximum de déchets vers les filières de valorisation. Le plan d’amélioration de la collecte sur le territoire de l’Espace Sud consiste à optimiser le dispositif d’apport volontaire de la collecte des emballages avec l’implantation de 105 bornes d’apport volontaires dont 70 nouvelles qui viendront étoffer le dispositif déjà existants. Cent points de collecte seront également aménagés sur des dalles réalisées au cours d’actions éco-exemplaires menées par l’Espace Sud dans le cadre de collecte de bouteilles en verre. L’installation d’une véritable économie circulaire dans le prolongement de la collecte et du tri et l’adoption de réflex de recyclage et de la valorisation sur l’ensemble de la Martinique reste la principale priorité du président de l’Espace Sud dans ce projet éco-citoyen. A terme, l’Espace Sud vise une augmentation de 10% des performances du recyclage des emballages ménagers d’ici fin 2016 sur l’ensemble de son territoire.

 

Photo : Eugène Larcher et le responsable régional pour Eco-Emballages Centre-Ouest, Pascal Hénaux, signent la convention dans le but d’amélioration de la collecte sélective sur le territoire de l’Espace Sud. A terme, l’Espace Sud vise une augmentation de 10% des performances du recyclage des emballages ménagers d’ici fin 2016 sur l’ensemble de son territoire.

 

 

 

Encadré

 

Focus : les chiffres clés du recyclage en Martinique

 

en 201412,4 kg d’emballages ménagers ont recyclé par habitant (contre 45,9 kg au niveau national).

Les Martiniquais ont recyclé 1 618 tonnes d’emballages ménagers sur les 3,2 millions tonnes d’emballages au total en France :

  • 762 tonnes de bouteilles et flacons en plastique, d’emballages en métal et en carton,
  • 856 tonnes d’emballages en verre.

l’Espace Sud se fixe comme objectif d’augmenter ces performances pour atteindre 14,6 kg par habitant notamment grâce, à un tri des emballages en verre plus performant

 

À propos d’Eco-Emballages

 

Eco-Emballages assure le pilotage du dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers mis en place dans le cadre de la Responsabilité Elargie des Producteurs (REP). Entreprise privée, agréée par l’Etat, Eco-Emballages a une mission qui s’inscrit dans une démarche d’intérêt général au bénéfice du consommateur citoyen. Son objectif est de permettre aux entreprises adhérentes d’assurer leur obligation liée à la REP et de garantir l’efficacité environnementale et sociale du dispositif à un coût optimisé. Le Point Vert est à ce titre une garantie pour le citoyen de l’engagement des entreprises pour limiter l’impact environnemental des emballages. Aujourd’hui, grâce au geste quotidien de millions de Français, 67% des emballages ménagers sont recyclés en France. Pour atteindre demain l’objectif de 75% de recyclage, Eco-Emballages agit de l’amont à l’aval pour l’éco-conception et l’augmentation du recyclage en mobilisant l’ensemble des acteurs – entreprises, collectivités, associations, filières de recyclage. www.ecoemballages.fr