Chers Lamentinois,

L’année 2017 s’est écoulée pour chacun d’entre nous, avec son lot de challenges et de défis nous obligeant à regarder de l’avant.
Mes premières pensées sont pour vous, qui avez perdu un proche, un être cher: courage, recevez toute mon affection, la vie demeurant, ensemble nous ferons tout pour avancer!

Le constat que nous faisons ensemble est une absence de projet sociétal. La politique spectacle a comme effet immédiat la montée des individualismes. Nos jeunes qui malgré leurs mérites et nombreux diplômes, se découragent, finissent par perdre espoir et s’en vont.

Face au chômage massif, les ravages de la drogue, une pollution qui classe notre Ville comme étant la 4eme Ville la plus polluée de France en dioxyde de soufre, il convient :
De réagir, de penser notre avenir commun ensemble,
De préparer l’avenir là où il n’y a eu seulement des promesses
De commencer là où les avancées manquent
D’économiser la ou il n’y a eu que du gaspillage
De concrétiser là ou il n’y a eu que des propos tenus
De persister là où il y a abandon !

Pour l’année 2018, je fais le vœu que ces mots guident nos pensées et nos actions.
Au Lamentin, nous savons que nous sommes plus forts si nous construisons l’avenir ensemble…
Un avenir où les jeunes générations apprennent des plus âgées et s’enrichissent de leurs expériences
Un avenir où le partage et la solidarité l’emporteront durablement sur l’indifférence et le repli sur soi.
Thomas Bernhard disait que « Dans une Ville qu’on aime on a toujours quelqu’un qu’on aime ».
Je forme le vœu qu’en 2018, chacun d’entre vous puisse vivre des moments de joie et de fraternité.
Je vous souhaite donc à toutes et à tous une excellente année 2018.

Fabrice DUNON