Communiqué – Yan Monplaisir | Au lendemain des élections américaines, les résultats sortis des urnes confirment une réalité que nous vivons depuis quelques années maintenant : les lignes du monde bougent et elles bougent violemment !

L’histoire du monde montre que dans les périodes économiquement difficiles, les hommes demandent à être entendus de ceux qui les gouvernent. Ils demandent que l’on s’occupe de leurs problèmes quotidiens. Ils demandent que leurs politiques agissent pour l’intérêt général et non pour des intérêts particuliers, notamment financiers. Ils demandent tout simplement que l’humain soit au cœur des décisions.

Il n’est pas sûr que les citoyens croient réellement en la capacité de ceux-là à résoudre ces questions. Il est cependant certain qu’ils rejettent, de plus en plus, un modèle voire un système où ceux-ci, transformés en professionnels de la politique, seraient enfermés dans leur tour d’ivoire. Les populations réclament honnêteté dans le discours et pragmatisme dans l’action.

Après le BREXIT, ces élections nous confirment donc qu’il est plus qu’urgent que nous, responsables politiques, dépassions définitivement les calculs politiciens afin de répondre aux attentes réelles des citoyens, plutôt que de juger leur choix. C’est tout l’enjeu de ces événements.

La Martinique n’y échappe pas. Aussi, je souhaite que chacun de nous puisse enfin en mesurer l’importance. Il est de notre responsabilité de nous appuyer sur les qualités et compétences de chacun, en ayant comme seul objectif de produire les meilleures conditions de développement pour notre île.