Les réactions se sont multipliées après le décès de Maïotte Dauphite le vendredi 19 septembre 2014. Les élus du conseil régional ont observé une minute de silence en son honneur. Maïotte Dauphite était âgée de 91 ans.

 

Rita Bonheur, Présidente de l’UFM

L’U.F.M, association féministe, rend hommage à Maïotte DAUPHITE, dont le parcours exemplaire en matière d’éducation a favorisé l’épanouissement de nombreuses générations de femmes et d’hommes

 

A l’initiative de multiples actions de valorisation de l’art, et du patrimoine culturel, elle a participé ainsi à l’héritage culturel de la Martinique. Sans se déclarer féministe, elle était très attachée à l’importance de l’estime de soi pour chacune et chacun, qui est l’une des conditions d’un bien-être et d’un accomplissement personnel.

 

L’U.F.M. présente ses condoléances à sa famille et à ses proches et gardera en mémoire cette grande dame de conviction, élégante et toujours disponible, dont les écrits sont une référence reconnue.

 

 

Josette Manin, Présidente du Conseil Général

 C’est avec une grande émotion et une profonde tristesse que j’ai appris, ce jour, le décès d’une Grande Dame, Maïotte Dauphite.

 

Maïotte Dauphite, véritable ethnologue de l’Art aura marqué son époque et nous aura enseigné que l’art est un marqueur temporel et social.

 

Au service de l’art et de la culture durant près de 40 ans, elle n’a eu de cesse d’inscrire dans les mémoires, de traduire et d’interpréter, le séjour, en terre martiniquaise, du célèbre Paul Gauguin.

 

C’est un véritable emblème de la culture Martiniquaise qui nous a quittés aujourd’hui.

 

La découverte de nos espaces, de nos mœurs, de notre histoire s’est longtemps laissée entrevoir à travers l’étude des textes d’administration coloniale, des aventuriers, de chroniqueurs éclairés. Comprendre que les œuvres d’art peuvent nous éclairer sur notre être dans son espace était un signe de rare génie et d’intelligence. C’est de cette audace intellectuelle dont a fait preuve Maïotte Dauphite à travers un infatigable esprit de recherche et de découverte.

 

En mon nom personnel, en celui de tous les élus du Conseil Général et de tous les agents de la collectivité, je présente à son entourage nos très sincères condoléances ».

 

 

Claude Lise, Secrétaire Général du RDM

« Claude LISE, très touché par la disparition de Maïotte DAUPHITE, tient à rendre hommage à une grande Martiniquaise qui a toujours œuvré pour son pays en tant qu’enseignante et militante culturelle. Il convient également de saluer sa détermination et son engagement pour la création du Musée Gauguin au Carbet. Gauguin dont elle fut l’une des grandes spécialistes reconnues au niveau international.

Avec Maïotte DAUPHITE, c’est une page de la Martinique qui se tourne.  Nous ne devons pas l’oublier et suivre son exemple en assurant la transmission auprès de notre jeunesse de ce qu’elle nous laisse.

Claude Lise et le Conseil Politique du RDM présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. »

 

Didier Laguerre, Maire de Fort-de-France

Le maire de Fort-de-France apprend avec tristesse la disparition de Maiötte Dauphite qui laissera à jamais une trace dans la culture et l’histoire de la Martinique.

Dans sa quête de complète préservation de ce qui nous compose, de ce que nous fûmes, qui atteste de la richesse de notre présent, Maïotte Dauphite a minutieusement recherché de grands pans de nos Mémoires, de larges temps de notre Histoire.

Elle choisit  ‘astucieusement’ d’arriver aux abords des  portes des journées dédiées au patrimoine et de ne pas y entrer- passant ainsi le relais après avoir tant donné.

Sa forte personnalité, sa gaîté, sa bonne humeur et sa culture ont fait d’elle une femme attachante et remarquable.

Je salue et remercie non sans émotion avec une infinie reconnaissance celle qui nous a révélés ce que nous nous devions de savoir – Depuis Saint pierre jusqu’à d’autres ailleurs…

A la famille de Maïotte Dauphite, et à ceux qui l’ont accompagnée dans sa quête du mieux comprendre pour un mieux-être, le maire de Fort-de-France et son conseil municipal présentent leurs Condoléances émues et leurs sympathies profondes.