Edition abonnés – Politique | Abonnez-vous et accédez aux 84% restants de cet article | A la faveur des nombreuses fêtes patronales du mois d’août 2016, la campagne pour les législatives s’est belle et bien ouverte en Martinique. Les 11 et 18 juin 2017, les électeurs devront choisir quatre députés pour chacune des quatre circonscriptions que compte la Martinique. S’attacheront-ils une nouvelle fois à maintenir l’équilibre entre les forces politiques en présence ? En 2012 déjà, ils avaient déjà – en confiant les responsabilités à Bruno Nestor Azérot, Alfred Marie-Jeanne et Jean-Philippe Nilor – contrebalancé la toute puissance d’alors d’Ensemble pour une Martinique Nouvelle, qui trustait les responsabilités au conseil régional et au conseil général. A Fort-de-France, le…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres