Raymond Occolier, maire du Vauclin et Président de l’association des Maires de la Martinique, a démissionné du Parti Socialiste. Une décision qui fait suite à celle des instances de la fédération socialiste de la Martinique de désigner l’ancienne 1ère Secrétaire de la Fédération, Marlène Lanoix, tête de la liste socialiste aux prochaines élections régionales.

Le Maire du Vauclin, également conseiller régional sortant, invoque « un non-respect de la parole donnée », et indique qu’il fera savoir avant le mois de mars – avant les régionales donc – ses propositions en faveur du développement économique et social de la Martinique, et les partenaires dont il est prêt à se rapprocher pour les porter.

Dégât collatéral de cette décision, les élections sénatoriales de fin 2011 ?

Raymond Occolier, dont les ambitions sénatoriales sont connues, prend donc le risque de perdre les voix des élus socialistes de Trinité, et peut-être même quelques une des ses propres élus au conseil du Vauclin. Mais il conserve l’avantage que constitue cette présidence stratégique de l’association des maires, poste d’observation et de relations privilégié du corps électoral sénatorial.