Edito - La machine à zouker a « écrasé  » le mardi gras. Des milliers et des milliers de personnes ont suivi le char du Gwan Chawa durant tout l’après-midi autour de Fort-de-France. Jocelyne, Jacob, Jean-Philippe, Jean-Claude, Philippe et les autres, chanteurs, ambianceurs et musiciens étaient au top de leur forme, avec un son puissant, et un véritable succès populaire à la clef. Pari réussi donc pour les initiateurs de ce retour massif du live dans le carnaval populaire, avec quelques polémiques certes, avec beaucoup de moyens, mais à priori sans argent public, puisque l’association – trop récente – ne devrait pas pouvoir recevoir les subventions qu’elle a sollicitées.

Kassav’ était donc là et bien là, et a largement contribué au succès de ce mardi gras, aux côtés des autres chars, des grands groupes à pied comme Barryl Band, Gwanaval, Tanbou Bô Kannal ou Le groupe « A », et de plus petits groupes tout aussi importants.

Une belle fête qui se prolonge ce mercredi, avec de nouveau les groupes, les chars, les malpwops, les belles plantes, et le big band de Guy Vadeleux et de Simon Jurad sur le char du Gwan Chawa. Et la fête sera belle jusqu’à l’incinération du Roi Vaval – sans doute le plus beau moment de la vie de ce vaval là…

@francksrr    @polpubliques  - Photo Marc Agnoly / Gwan Chawa