Communiqué – La France Insoumise | Le Comité Électoral de la France Insoumise a constitué la liste de ses candidats aux élections européennes de mai 2019.

Cette liste de 79 personnes, a été présentée et soumise à l’approbation des membres de la FI, lors de la 3ème convention du mouvement, qui s’est tenue les 8 & 9 décembre à Bordeaux.

Les Insoumis de tous les continents ont voté par le biais de la plateforme internet de la FI. La liste a été approuvée à 89,9% et a donc été validée.

La FI informe de la présence sur cette liste de la militante martiniquaise : Karine VARASSE.

Ancienne candidate aux dernières élections législatives sur la 2ème circonscription de Martinique, où elle s’était faite très favorablement remarquée, elle n’avait eu de cesse de marteler l’importance de mettre l’Humain au cœur des préoccupations politiques.

Et pour cause, le programme « l’avenir en commun » qu’elle défend encore aujourd’hui met un accent fort sur l’écologie sous toutes ses formes, qu’il s’agisse de l’environnement, de l’alimentation, de l’éducation, ou de la place de l’Homme dans la vie de tous les jours. D’où l’urgence d’une refondation des institutions, qui permettra ainsi aux citoyens martiniquais d’être acteurs de leur avenir en toute responsabilité.

Quel est le sens politique de la présence d’une Martiniquaise sur la liste FI ?

Pour Karine VARASSE : « C’est avant tout un signal fort lancé en direction des institutions européennes : Leur rappeler de toutes nos forces, le poids géostratégique de la Martinique, terre caribéenne, ainsi que celui des RUP, au profit de l’Union Européenne ».

D’autre part, poursuit-elle, c’est surtout un lever de fanion pour les Martiniquais, qui signifie l’avènement d’une nouvelle compréhension de notre relation avec l’Europe. Autrement dit, l’Europe ne doit plus être vue comme « le loup » absolu, mais comme un solide partenaire de DROIT, pour l’aménagement, pour l’équipement, pour une meilleure intégration régionale, et pour la protection de notre environnement et l’appui équitable, auxquels les productions de nos territoires ont légitimement DROIT.

« En sorte que nous en appellerons à l’Union européenne pour qu’elle soit désormais un partenaire-acteur impartial et vigilant de notre développement.

« Encore faudrait-il que les Martiniquais soient bien imprégnés de cette nouvelle articulation RUP/UE. Une articulation-culture dynamique, équitable, « véyative ».

C’est là, la mission que s’est donnée  la candidate Karine VARASSE.

Mais, poursuit-elle, « Pour en arriver là, faudrait-il encore que les institutions territoriales martiniquaises, en l’occurrence, la CTM, infuse au sein du Peuple et chez les petits entrepreneurs cette nouvelle culture de l’Europe. Comment ? Par l’information, par la formation, par l’apprentissage du savoir-faire des dossiers, par la mise en place d’un bureau d’information, d’aide et d’appui, par un bureau de « lobbying positif » à Bruxelles, au service de tous ».

Après avoir montré, s’il en était besoin, sa détermination à œuvrer pour l’avenir de la Martinique, Karine VARASSE s’est voulue plus politique et insiste sur l’ouverture internationale de « La France Insoumise » qui, aujourd’hui, est membre du nouveau mouvement « MAINTENANT LE PEUPLE », regroupant des mouvements et partis éco-socialistes et humanistes de plusieurs pays d’Europe tels que :

  • Podemos » en Espagne
  • Bloco de Esquerda » au Portugal
  • L’Alliance rouge-verte » au Danemark
  • Le Parti de gauche » en Suède
  • L’Alliance de gauche » en Finlande.

La France Insoumise a, dit-elle, comme objectif, la construction d’une Europe qui fasse passer l’Humain, la vie, et la culture, avant l’argent. Le bien-être quotidien et le pouvoir d’achat, avant la finance et le capital. Avant les injustices systémiques en somme.

« Nous avons besoin d’institutions au service des libertés publiques et des droits sociaux, qui sont la base matérielle même de la démocratie.

« Nous avons besoin d’un mouvement populaire, souverain, démocratique, qui défende les meilleures conquêtes de nos grands-mères et de nos grands-pères, de nos pères et de nos mères, et qui puisse léguer aux générations futures, un ordre social juste, viable et soutenable ».

Avec la FI, Karine VARASSE lance un appel, pour une Martinique saine. Pour une Martinique propre. Pour une Martinique prospère. Pour une Martinique bien équipée et bien aménagée.

Karine VARASSE invite par ailleurs les Martiniquais, à lutter sans relâche contre le démantèlement des droits sociaux. Contre la déshumanisation de la société. Contre l’empoisonnement des populations. Contre la suprématie inacceptable des lobbies égoïstes et de la finance. Contre les pillages, les guerres et les catastrophes humanitaires, et pour en finir avec la laideur extrême : La destruction de notre planète.

 

Bwa pou nou alé, sé ansanm nou ké pli fô !