Ce 22 mars, Journée Mondiale de l’Eau, offre l’occasion de rappeler que les rejets d’huiles usagées dans la nature ne sont pas sans conséquence : ils créent une nappe «huileuse» à la surface de l’eau qui empêche les échanges entre l’air et le milieu aquatique. Le manque d’oxygénation peut alors provoquer la mortalité de la faune aquatique. Dans le sous-sol, la pénétration des polluants jusqu’à la nappe phréatique peut contaminer les zones de captage d’eau potable. De nombreuses raisons expliquent pourquoi « la loi interdit de jeter les huiles de vidange dans la nature ou dans les évacuations » souligne Jean-François Mauro le Directeur de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), rappelant qu’ « il ne faut pas non plus les brûler car en cas d’incinération, des substances toxiques se dégagent. » Une vidange mal  exécutée comporte d’autres risques pour l’Homme, les huiles usagées étant suspectées d’être cancérigènes par contact avec la peau.

1 litre d’huile de vidange recouvre 1000 m2 d’eau

Une étude menée par l’ADEME révèle qu’en Martinique, 13% des foyers assurent la vidange de leurs véhicules. Alors que certains détenteurs déposent l’huile en déchèterie ou chez un garagiste, d’autres déclarent la jeter dans les égouts, leur poubelle ou directement dans la nature. « Quand on sait qu’un litre d’huile de vidange recouvre 1000 m2 d’eau, il y a de quoi s’inquiéter», alerte Jean-François Mauro le Directeur de l’ADEME. L’agence mène donc une campagne de sensibilisation aux bonnes pratiques, de février à mai.

Des outils accessibles à tous

« Nous avons notamment conçu un guide pour les particuliers, téléchargeable sur notre site internet, précise Jean-François MAURO. Un autre livret, spécifique aux professionnels, sera distribué dans les garages et à toute entreprise pratiquant la vidange ».  Un spot de sensibilisation a été réalisé avec la voix de l’ex-coureur automobile Simon Jean-Joseph. Il est en effet parrain de cette campagne menée en partenariat avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Région Martinique, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique et l’entreprise E-compagnie, seul ramasseur d’huiles de vidange agréé en Martinique. Tous les outils de la campagne sont disponibles sur le site internet de l’ADEME Martinique.

www.martinique.ademe.fr

L’ADEME EN BREF

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l’agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d’expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l’air et la lutte contre le bruit. L’ADEME est un établissement public sous la tutelle du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer et du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.