Les communiqués se succèdent pour annoncer la mobilisation de plusieurs organisations syndicales contre la « loi travail ». La FSU Martinique, fédération de l’Education Nationale qui regroupe aussi des syndicats en charge des personnels investis dans la culture, des bibliothécaires, des administratifs et des agents des collectivités a indiqué « s’inquiéter d’une loi qui s’attaque aux droits des travailleurs« .

La suite du communiqué de la FSU : En Martinique, particulièrement, où le taux de chômage de nos jeunes est de l’ordre de 61%, nous avons besoin, si nous voulons conserver notre jeunesse qui s’expatrie en masse, de conditions stables de travail, suffisamment attractives pécuniairement, et non d’une sorte de grande braderie.

En Martinique où les droits des salariés et des fonctionnaires ont été une longue lutte année après année, et où nos conquêtes sociales se sont faites à travers des luttes souvent sanglantes, nous ne saurions accepter de régresser en ce domaine, alors que l’ensemble de nos ratios sont au rouge par rapport à ceux de la France de l’hexagone– eux-mêmes en pleine régression !-.

La FSU Martinique appelle donc les salariés, fonctionnaires ou non, à résister à la conduite autoritaire du gouvernement amorcée dans l’Education nationale et poursuivie dans le champ du travail pour réduire au silence tous les travailleurs. Il est grand temps de redresser la tête et de combattre augmentation des prix, flambée des taxes et absence de perspective économique en Martinique : trop c’est trop !

Rendez-vous jeudi dès 8h à la Maison des Syndicats

Yvon JOSEPH-HENRI
Secrétaire départemental de la FSU Martinique