Exclusif abonnés – Politique | Abonnez-vous et accédez à la totalité de cet article, et à tous nos contenus réservés | Le député de la Martinique a annoncé sur RCI son intention de participer à l’assemblée générale du MIM le 7 septembre prochain, puis de quitter le mouvement indépendantiste pour créer son propre parti. Une annonce qui intervient après de longs mois de dissensions et d’insultes déversées sur la place publique, entre les partisans d’Alfred Marie-Jeanne et ceux de jean-Philippe Nilor, mais aussi les anciens dirigeants du MIM, soucieux du respect du bon fonctionnement de leur parti, qui ont été désignés sous le vocable de « fractionnistes ». C’est donc un paysage politique remodelé qui se profile, avec désormais sans doute un…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres