Jean-Guy Mercan débute sa carrière administrative en qualité d’attaché de préfecture en 1983. En 2004, après avoir occupé plusieurs fonctions entre services de l’Etat et le Conseil général, il est titularisé en qualité de sous-préfet. Il occupera dès lors plusieurs fonctions liées à ce grade. C’est donc l’ex sous-préfet de Haguenau Wissembourg qui rejoint sa Martinique.

Jean-Guy Mercan prend en ce début du mois de juin 2016 les rênes d’une grande collectivité, qui compte plus de 4000 salariés, et 1,3 milliards de budget global. Il devra procéder à « l’unification » des services des ex conseil général et régional de la Martinique, en composant avec les cabinets de Claude Lise, président de l’assemblée, et d’Alfred Marie-Jeanne, président du conseil exécutif.

@polpubliques