Le Président de l’Afrique du sud a annoncé son intention de ne pas se rendre au sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique les 6 et 7 décembre prochain. Jacob Zuma a ainsi déclaré, rompant le « politiquement correct » qui entoure les grandes rencontres internationales : « Je ne trouves pas l’intérêt d’aller à un sommet France-Afrique, alors que la France n’encourage pas la démocratie que veut les peuples de ses colonies. En effet la France renforce et ne consolide que ses intérêts dans ses colonies; dès qu’on veut la rappeler à l’ordre, elle n’hésite pas de déstabiliser les nationalistes qui trouvent gênant qu’après la soit disante indépendance, que les richesses du colonisé continu de nourrir l’économie du colonisateur. Nous voulons une Afrique forte et qui doit avoir un leadership encourageant; et non une Afrique que la France initie dans un processus qui continue à renforcer le pillage des ressources d’Afrique. »