Dans un communiqué publié ce vendredi 29 avril 2011, les services du Conseil Régional de la Martinique font le point sur les routes nationales qui ont connu des perturbations durant l’épisode de fortes pluies. Ils y précisent notamment les mesures prises pour faire face aux inondations de la stratégique RN5, au niveau de Gaigneron à proximité de l’aéroport, et au niveau de Rivière Salée, qui paralysent systématiquement toute l’activité de l’ile.

 » (…) Concernant les inondations constatées à rivière salée.
Les travaux urgents de désencombrement de la rivière décidés depuis le mois de novembre 2010, qui ont déjà apporté une amélioration, suivent leur cours.
Il reste encore à dégager des milliers de mètre cube de matières encombrantes, et de sédiments accumulés depuis des années.

Après ces travaux de curage, les études hydrauliques et techniques complètes permettront de définir les ouvrages, et pérenniser un meilleur écoulement des eaux seront engagées.

S’agissant de la portion inondable de la RN5 au niveau de Gaigneron (au Lamentin), du coté de l’aéroport, la procédure de lancement des études pour la réalisation d’un ouvrage de franchissement est très avancée. Cet ouvrage permettra aussi la mise hors d’eau de la voie dédiée au TCSP.

Toutes ces mesures d’urgence, qui participent à l’engagement de la collectivité pour améliorer la sécurité et le développement des infrastructures routières, devraient concourir à lutter durablement contre de nouveaux risques d’inondation dans ces deux secteurs. »