Pointé du doigt par le conseiller général Lucien Adenet pour son absence de réaction suite aux inondations du vendredi 6 novembre 2015 (voir article), la collectivité départementale s’est engagée à débloquer 250 000 euros pour les communes sinistrées et 2 millions d’euros pour la remise en état des routes départementales.

Communiqué du Conseil Général de la Martinique

Suite aux intempéries du vendredi 6 novembre, la Collectivité départementale est à pied d’œuvre pour venir en aide aux populations et communes sinistrées. Ainsi, au lendemain de la perturbation, le Conseil Général a effectué un état des lieux auprès de tous les Centres Médicaux Sociaux (CMS) du Sud et a décidé d’un soutien à deux niveaux :

• Tout d’abord, une aide d’urgence de 250000 euros pour les communes les plus touchées. Lors de la Commission Permanente du jeudi 19 novembre, la Présidente du Conseil Général proposera ainsi aux élus de valider le versement immédiat de cette aide aux Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) des communes sinistrées, en accord avec les Maires.

• Ensuite, le lancement, suite à une rapide évaluation des dégâts, de travaux de dégagement et de reconstruction des routes et équipements départementaux pour un montant de 2 millions d’euros.

Pour mémoire, les services techniques de la collectivité sont intervenus pendant toute la durée du phénomène sur le réseau routier départemental afin de sécuriser la circulation et évaluer en continu l’état du réseau.

Ces actions s’inscrivent dans les missions de solidarité qui sont le cœur de compétence du Conseil Général.