Dans une lettre adressée au président intérimaire d’Haïti, Alfred Marie-Jeanne fait part de la solidarité de la Martinique suite au passage de l’ouragan Matthew.

« Monsieur le président, une fois encore la République d’Haïti est lourdement frappée dans sa chair, au moment même où le pays avait en perspective un renouveau démocratique et l’espoir de l’amélioration de la situation économique et sociale des populations les plus vulnérables. 

Je tiens en mon nom propre et au nom de la collectivité territoriale de Martinique à vous exprimer notre plus profonde solidarité et notre sympathie fraternelle. 

Nous serons à vos côtés pour répondre aux besoins les plus urgents que vous voudriez bien nou indiquer.

Solidarité caribéenne. 

Alfred Marie-Jeanne«