Edition abonnés – Politique – Economie | Abonnez-vous et accédez aux 68% restants de cet article | La syndicaliste était invitée par France 2 à interroger Bruno Lemaire, et à échanger avec le candidat à la primaire de la droite et du centre. « L’échange » portait notamment sur les mesures de réforme de la représentation des salariés au sein des entreprises, préconisées par Bruno Lemaire dans son projet pour la France. Ghislaine Joachim-Arnaud aura contribué sur la forme à faire passer une mauvaise soirée à Bruno Lemaire, mais était-ce là l’essentiel ? Coutumière des prises de parole musclées et sans concessions, la syndicaliste de la CGTM n’a pas failli à sa réputation. Reprenant les grands axes de son discours…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres