Les bombardements entre la Bande de Gaza et Israël ont provoqué la mort de 93 personnes (bilan dimanche soir), dont 90 palestiniens et 3 israéliens. Le bras de fer se poursuit entre le gouvernement Israélien et le Hamas, provoquant de nombreuses réactions (voir illustration) sur le web. Déclaration du CNCP (Conseil National des Comités Populaires en Martinique) à propos de ces événements.

« Depuis plusieurs jours, Israël a déclenché une nouvelle agression contre le peuple palestinien et singulièrement contre les habitants de la bande
de Gaza. Les attaques aériennes et les bombardements ont déjà fait
de nombreux morts, dont des enfants, ainsi que plusieurs centaines
de blessés. La perspective d’une opération terrestre des forces armées
israéliennes ajoute à l’inquiétude devant les risques de massacre dont
pourrait être victime la population civile.

Le CNCP exprime, d’une part, sa plus vive préoccupation devant la
brutale dégradation des conditions de vie des Palestiniens vivant dans
la bande de Gaza et considère, d’autre part, qu’Israël est responsable
de cette nouvelle escalade dans la violence, facteur supplémentaire de
tension dans la région.

Le CNCP condamne fermement cette nouvelle agression inacceptable
d’Israël et palestinien en lutte pour le respect de ses droits inaliénables et pour la
création d’un Etat indépendant.
renouvelle sa solidarité pour la juste cause du peuple palestinien en lutte pour le respect de ses droits inaliénables et pour la création d’un Etat indépendant. »