Exclusif abonnés – Politique | A l’occasion de la présentation du congrès fondateur de Nou Pep La, organisé du 22 au 24 avril au Prêcheur, le président du Modemas, ancien Maire et Conseiller Général de Sainte-Anne nous a accordé une interview. Garcin Malsa y revient sans langue de bois sur la grève de la CTM, sur la situation politique en Martinique, sur celle de sa commune Sainte-Anne, sur le rôle des békés, et sur son combat qui se poursuit autour des réparations. Politiques Publiques : Que devient Garcin Malsa, toujours en politique, toujours militant ? Garcin Malsa : J’ai toujours été d’abord et je resterai toujours un militant jusqu’à ma mort, c’est très important. Plus j’ai des espaces de…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres