Le duo de choc et de droite qui avait conquis deux sièges aux dernières municipales au François, en mars 2014, se sépare. Et c’est Karine Mousseau qui l’annonce sans fard sur son compte facebook. L’élue y publie le courrier de l’UMP France refusant, dans la foulée du refus des instances locales, la demande d’adhésion de Guillaume de Reynal. Karine Mousseau qui annonce également que son ancien colistier ne fait plus partie du mouvement Fwanswa Doubout, et qu’elle briguera la collectivité unique sur la « circonscription » du François.  Dissensions politiques locales ? suites de la démission de Gabriel Lagrandcourt ? Le fossé continue de se creuser au coeur d’une droite martiniquaise que seule sa jeunesse – celle qui se déchire aujourd’hui – semblait pouvoir réhabiliter.

@polpubliques

 

courrier