Le préfet de la Région Martinique Ange Mancini a lancé un appel aux attributaires des fonds européens, collectivités locales en tête.

Alfred Marie-Jeanne pour le Conseil Régional, Claude Lise pour le Conseil Général, mais également communautés et mairies disposent d’un délai de deux mois pour rendre compte de leurs dépenses auprès des services compétents de gestion des fonds européens.

L’enjeu est important : près de 40 millions d’euros de ces fonds risquent d’être annulés, malgré leur programmation dans le DOCUP, si les justificatifs des dépenses correspondantes ne sont pas remis dans les temps.

Pour rappel, le document unique de programmation rassemble tous les financements européens, nationaux et locaux en cours pour la période 2007-2013.