Communiqué – Ville de Fort-de-France | Le Maire invite la presse  a rencontrer des associations foyalaises qui ont fait appel à lui, face à ces difficultés imposées par la CTM, ce mardi 7 février, à 10h, au relais de Dillon. 

Contrairement à ce qui avait été déclaré en juin 2016 par le conseil exécutif de la CTM, à propos des dispositifs « Boostons l’emploi » et Contrat d’avenir », mis en place par l’ex région et les services de l’Etat, en 2015, les associations ne perçoivent toujours pas les sommes nécessaires pour payer leurs salariés tous les mois depuis plus d’un an ; Elles sont obligées d’arrêter les contrats des personnes en insertion faute de réponse et de paiement par la CTM et se retrouvent pour la majorité en défaut de paiement des charges sociales qui devaient leur être remboursées par la collectivité. 

La plénière de la CTM du jeudi 19 mai 2016 avait soi-disant révisé profondément ce dispositif pour en améliorer les dysfonctionnements, cependant, nombreuses sont les associations qui sont au bord du gouffre et qui menacent de fermer, car au lieu de verser ces sommes tous les mois par l’intermédiaire de l’ASP, comme c’était prévu à l’origine, cette délibération indique que ces sommes sont versées tous les 6 mois. Cette nouvelle modalité ne permet pas aux associations d’honorer les salaires depuis aout 2016, date du dernier versement. Certaines associations foyalaises, faute d’avoir une réponse des services de la CTM, et/ou de l’élu en charge de ces questions ont fait appel au maire de Fort de France, afin d’intercéder en leur faveur pour que les salariés puissent bénéficier de leur salaire mensuel, dans les meilleurs délais et pour dénoncer de nouvelles pratiques des agents de cette direction à la CTM qui consistent à exclure des priorités de paiement  des associations foyalaises

Le Maire invite la presse à rencontrer des associations foyalaises qui ont fait appel à lui, face à ces difficultés imposées par la CTM, ce mardi 7 février, à 10h, au relais de Dillon.