Je tiens à saluer la mémoire de Leo Elisabeth, qui comptait parmi les grands pionniers de la recherche historique en Martinique.

Il aura fortement contribué à une meilleure connaissance et à une plus grande compréhension de certaines périodes de notre histoire. Il était animé d’une inlassable passion de la transmission dont il fit preuve tout à la fois en tant qu’enseignant, inspecteur de l’Education nationale, président de la société d’histoire de la Martinique, mais aussi à travers les échanges spontanés qu’il pouvait avoir avec celles et ceux qui souhaitaient partager avec lui un certain goût du savoir.

En mon nom personnel et en celui des élus de la Communauté de l’Espace Sud, j’adresse à sa famille et ses proches mes sincères condoléances.

Eugène Larcher
Président de la Communauté de l’Espace Sud