Edition abonnés – Politique | Abonnez-vous et accédez à la totalité de cet article, et à tous nos contenus réservés | La campagne pour les présidentielles aura peut-être mis fin aux principales mésententes au sein du PPM. Trois militants en sont partis à l’issue du second tour, parmi lesquels deux dirigeants actifs que sont Fred Lordinot, vice-président tout de même de la Collectivité Territoriale de Martinique, et Daniel Chomet, ancien conseiller régional. Avec Eric Coppet, ils ont formé un nouveau mouvement baptisé « Convergences progressistes ». Si la majorité « Gran sanblé pou ba péyi a an chans » ne semble pas au mieux de sa forme – entre TCSP ankayé et conflit larvé au sein du MIM – Ensemble pour une Martinique…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres