Levée de bouclier unitaire des maires de Martinique face à la décision du gouvernement de réduire de façon drastique les emplois aidés. Les élus, réunis à l’association des maires le 23 août 2017 ont décidé de rendre une visite impromptue au Préfet pour lui faire part de leurs craintes et besoins. Une réunion au terme de laquelle ils ont pu obtenir des garanties quant aux emplois liés à la rentrée scolaire.

Interrogé sur les médias nationaux, le premier ministre a de son côté évoqué un maintien des emplois aidés pour les territoires d’outre-mer, sans en préciser les conditions. Les maires de la Réunion, fortement impactés par la mesure, s’étaient également mobilisés en début de mois.

@polpubliques – Photo copie écran Martinique 1ère