Dans un communiqué, le candidat lamentinois Fabrice Dunon indique « laisser libre de leur choix » les électeurs. Avant de dresser le portrait robot de « la candidature qui porte le plus en elle le Lamentin »… « qui  a  servi  notre  ville avec constance, simplicité et dans l’esprit d’une forte proximité ».

Derrière le portrait se dessine donc un « discret » appel à voter en faveur de Josette Manin.  Et à l’inverse le portrait-robot de celui qui porte « le cancan », sans doute encore en référence au déchirements entre Philippe Edmond-Mariette et le parti de Pierre Samot en 2012.

Pourquoi Manin ? Peut-être simplement en reconnaissance de la présence régulière et fidèle de l’élue dans sa commune, depuis de longues années. Peut-être pour « punir » le MIM de son soutien en demie-teinte durant la campagne, transformé aussitôt en franc soutien à PEM, lui-même candidat « officiel » du MIM pour le financement des partis (article à venir sur le financement des partis). Peut-être enfin pour ne pas trouver sur sa route un Philippe Edmond-Mariette auréolé d’une fonction (et de moyens) de Député lors des échéances municipales de 2020…

Avant toutes choses, je tiens  à remercier toutes  les  électrices  et  les électeurs  des  communes  du  Lamentin, Gros – Morne,  Trinité,  François, Robert pour  leurs suffrages ainsi  que  leur  confiance portés sur mon nom.

Je remercie également mon équipe de campagne  pour son  abnégation et l’amour qu’elle continuera de manifester à la Martinique.

La  vague  abstentionniste  et  le  fait  que  nous  n’ayons  pas  mobilisé suffisamment a donné le résultat que vous connaissez.

Reconnaissant votre liberté de conscience, je  vous  laisse  donc  libre  du choix sur lequel vos suffrages se porteront sur le scrutin du second tour dans notre circonscription.

Néanmoins, à vous Lamentinois du bourg et son tissu associatif, Lamentinois  des  mornes  et  des  campagnes,  je  vous  demande  d’écrire une nouvelle page de l’histoire de notre pays, la Martinique.

Je vous demande donc de voter pour la candidature qui porte le plus en elle le Lamentin, au-delà de tout clivage politique.

Je vous demande  de  voter  pour  la candidature qui  a  servi  notre  ville avec constance, simplicité et dans l’esprit d’une forte proximité. Notre ville ne doit pas être la scène sur laquelle se déroule la cause de cette forte abstention, à savoir «le cancan permanent».

Depuis 2014, avec Le Lamentin La relève, j’ai engagé une démarche avec vous, Lamentinois.

J’entends la continuer, elle sera renforcée et encore  plus  déterminée  au  quotidien  pour  la  défense  des  intérêts  du  Lamentin. Le rendez-vous que vous m’avez fixé en 2020 est d’ores et déjà pris.

L’essentiel restera toujours VOUS »

Fabrice Dunon.