Tribune – Franck Sainte-Rose-Rosemond | Les élections municipales s’achèvent avec de nouvelles espérances. Dans beaucoup de communes lors de ce second tour, les électeurs ont choisi une troisième voie de renouvellement. J’adresse de nouveau toutes mes félicitations à Aurélie Nella (Ducos), beau symbole de cette aspiration au changement, à José Mirande (Marin) et à Hugo Toussay (Diamant), qui avaient tout mon soutien. Bravo aux 34 maires élu.e.s qui ont désormais la lourde tâche d’inscrire leurs villes dans le 21ème siècle.

Cette fin des municipales sonne aussi l’ouverture des élections de la CTM prévues dans 9 mois. Alors cette troisième voie qui s’ouvre enfin doit apporter des réponses concrètes aux citoyens.
Il s’agit de relever le défi d’une Martinique qui sait où elle va, avec des priorités.

1 – Plus d’apaisement et d’efficacité dans la gestion publique : une fois élu.e.s c’est le travail qui doit primer. Ni revanches ni sectarisme, mais surtout organisation d’une vraie participation des habitants à la définition et au suivi des politiques publiques menées.

2 – Plus de justice et d’égalité des chances sur notre propre terre : Ce pays ne doit perdre ni son identité, ni son âme, ni ses enfants, ni ses terres, et la puissance publique doit se tenir aux côtés des causes justes et agir avec équité.

3 – Plus d’autonomie dans les grands sujets économiques et énergétiques : davantage que de développement, je rêve moi d’un épanouissement durable ! Nos agriculteurs et nos pêcheurs doivent nous nourrir, nos artisans et nos entreprises doivent être accompagnés avec bon sens et humanité pour porter une nouvelle prospérité et de nouveaux emplois, notre culture doit rayonner en nous et nous faire briller à travers le monde, notre littoral, nos rivières, nos forêts, notre eau doivent être protégés et exploités avec mesure et cohérence.

Voilà ce que nous voulons en tant que martiniquais. Et si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nous savons que seule une équipe nouvelle pourra parvenir à ces résultats.

A Schoelcher, avec Les Ateliers Schoelchérois, nous avons réussi le pari d’émerger malgré un contexte difficile et face à des politiciens expérimentés. Nous nous étions engagés à nous consacrer exclusivement à notre ville si nous en prenions les commandes. Pour l’instant, les schoelchérois en ont décidé autrement, et nous restons donc volontaires pour continuer à apporter du bien là où c’est nécessaire, car nous savons que l’initiative citoyenne peut peser et agir. Et durant ces derniers mois, j’ai reçu des centaines de mots de soutien de martiniquais.e.s de toutes les communes, qui ont apprécié notre méthode participative, la qualité de notre communication, et cette mise en avant de nos valeurs.

Avec une liste citoyenne, ou aux côtés de partenaires qui partagent avec nous ces priorités, nous allons nous engager pour construire et appliquer un projet qui place enfin notre pays sur les rails de cet épanouissement durable.

An nou alé !

Franck Sainte-Rose-Rosemond
Conseiller municipal de Schoelcher

Président du Mouvement Les Ateliers Schoelchérois

#martiniqueepanouie #annoualé