Invité de Martinique 1ère ce jeudi matin, le Maire de Fort-de-France et 1er vice-président de la CACEM s’est exprimé brièvement sur le sujet du TCSP. Didier Laguerre a regretté le mode de communication autour du TCSP entre Martinique Transport et la CFTU, titulaire du transport Public jusqu’à 2023. Pour rappel, lors du dernier conseil d’administration de la structure, le président Marie-Jeanne avait décidé de manière unilatérale d’enlever le point de l’examen de l’offre de la CFTU de l’ordre du jour, limitant ainsi l’analyse et les explications autour de cette offre. La collaboration entre les deux structures se limiterait aujourd’hui à des échanges de courriers qui ne permettent visiblement pas de véritables explications, et le déblocage de la situation. D’où les interrogations du Maire de la capitale sur les objectifs d’Alfred Marie-Jeanne dans ce dossier.

Côté CFTU, une réponse à la dernière demande écrite de Martinique transport est en préparation. La société entend dans les semaines à venir transmettre à l’autorité organisatrice des éléments techniques et financiers détaillés, permettant de mieux expliquer et justifier son offre.

L’on évoque souvent la CFTU, mais c’est un groupement d’entreprises (GME) qui est titulaire du « marché » de transport public au centre de la Martinique. Il est composé des entreprises SAT (Fort-de-France), SOTRAVOM (Schoelcher), SAITSOOTHANE (Lamentin), SMTV (Saint-Joseph) et de la CFTU, cette dernière société étant le mandataire de ce groupement.

@polpubliques