La traversée de la Martinique à pied, en mémoire aux esclaves, correspond également à une revendication de « réparation » du crime contre l’humanité que constituent l’esclavage et la colonisation. L’initiative, lancée par Garcin Malsa il y a quinze ans, rencontre aujourd’hui un succès certain. Plusieurs dizaines de personnes participent aux marches qui traversent les communes du Sud au Nord, un convoi qui se renforce au fil des étapes, et au fil des années. Le thème du Konvwa 2015, « hommage aux héroïnes noires » a permis la mise à l’honneur de deux personnalités : l’avocate martiniquaise Claudette Duhamel, et la chanteuse guadeloupéenne Joëlle Ursull.

La dernière étape, ce jeudi 21 mai 2015, partira de Saint-Pierre pour aboutir à la place du 22 mai au Prêcheur. Une étape à laquelle Garcin Malsa invitait à participer les associations caribéennes présentes en Martinique.

Le vendredi 22 Mai, les participants participeront à la manifestation « Lakou Trankil » à Bois Lézard, autour de trois temps forts :

- 9h-12h : Projections de films sur MONA et le 22 mé

- 15h30-16h : Bokantaj sur l’arrestation de «Romain»avec Armand NICOLAS

- 18h30 : Remise des diplomes par le MIR autour d’un boukan 

 

@polpubliques / Remerciements photo S. Sabine