Ce sont désormais quatre sections syndicales qui appellent à la grève illimitée à la CTM à compter du 13 avril 2016. Force Ouvrière (section ex CG) rejoint le mouvement avec une plate-forme de revendications proche de celles publiées par les autres syndicats :

L’harmonisation des procédures d’évaluation du personnel

L’harmonisation du régime indemnitaire

l’harmonisation des horaires, de l’aménagement du temps de travail et des congés

la désignation des élus interlocuteurs des syndicats

la mise en place d’un planning de travail

l’ouverture de discussions avec la rectrice (cas des ATEE)

La Situation de stress des agents

Le harcèlement moral et professionnel

Le manque de moyens humains et matériels

Le rapprochement physique des services et directions en catimini ou par précipitation

Le manque de communication

Le manque de dialogue social

Le syndicat qui précise en fin de plate-forme : « L’arme des agents, quand ils ne sont pas entendus, c’est de cesser le travail et de manifester. Pa oublié CTM lan pa ayen san personnel li » (n’oubliez pas que la CTM n’est rien sans son personnel)