Confidentiels – Dossier – Thomas Thurar – Karine Mousseau, la nouvelle présidente du CMT, le Comité Martiniquais du Tourisme l’a dit, l’ancienne équipe « a fait du bon boulot et particulièrement sur la croisière ».  En grande souffrance en 2010/ 2011, après la crise sociale de 2009, la croisière va mieux et a replacé la  Martinique sur la carte des escales fréquentables de la Caraïbe. De 34 000,  le nombre de passagers devrait atteindre 380 000 pour la saison 2015/2016.  Comment la Martinique a t-elle réussi à redresser la barre et à qui profite le retour des bateaux de croisière ? Politiques Publiques a mené l’enquête. 4 fois plus d’escales de bateaux pour cette saison Quelque chose à changé dans l’industrie…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres