Edition abonnés – Politique | Abonnez-vous et accédez à la totalité de nos articles et contenus, au mois, au semestre ou à l’année, à partir de 4,99€ par mois | Second tour des élections présidentielles. Le candidat de la France insoumise a commis, et continue de commettre une triple faute. La première, est de laisser par son silence le champs libre à toutes les récupérations du Front National. Comment comprendre, alors qu’il combattait jusque là farouchement Marine Le Pen, que Jean-Luc Mélenchon laisse ainsi le FN instrumentaliser sa position, en allant jusqu’à paraphraser son slogan d’ « avenir en commun », ne réagisse pas quand Jean-Marie Le Pen lui adresse des compliments… Où est donc le Mélenchon de 2002 qui…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres