Tribune – François Paulmin | Il faut placer des barrages en forme d’entonnoir, c’est-à-dire en V de façon à faire la cueillette à l’entrée rétrécie sur le littoral par un convoyeur vers l’intérieur des terres. Ensuite, ces algues seront étalées et malaxées avec la terre comme labourer un champs afin de briser toutes les cellules d’eau contenues dans les algues. L’eau sera séparée des algues afin d’éviter toute putréfaction.

Schématisons la cueillette de ces algues sur la côte depuis leur apparition.

Capture d’écran 2018-07-23 à 09.12.53

 

Espace de terrain pour malaxer les algues avec la terre avec un tracteur afin de détruire son contenu en eau. On peut déplacer ce procédé facilement et s’adapte sur tous types de côtes ( roches ou sable ).

 

2- La valorisation des sargasses par Albioma

 

Ces algues seront transportées dans un centre de déshydratation et ensuite acheminées chez Albioma pour servir de combustible  ou bien Albioma peut développer la filière de déshydratation des sargasses. Il faut se référer à la bagasse.

 

( François Paulmin- CA -2018).