Positif ! | Karine Mousseau, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme, recevait le mardi 31 mai 2016 Madeleine de Grandmaison. Cette dernière avait porté sur les fonts baptismaux la nouvelle instance du tourisme martiniquais, fruit de la fusion de l’office départemental du tourisme, et de l’agence régionale de développement touristique. Madeleine de Grandmaison avait assuré la présidence du CMT de 2003 à 2010. Depuis, les femmes continuent à occuper ce secteur d’importance : Karine Roy-Camille a succédé à Madeleine de Grandmaison de 2010 à 2015. Karine Mousseau, élue début 2016, est la troisième présidente de ce haut lieu du pouvoir féminin en Martinique.

Au-delà des responsabilités politiques, il est à noter que la direction générale du CMT est également assurée par une martiniquaise, Joëlle Desir, dont nous évoquions le parcours et les défis dans un récent article. 

@francksrr  @polpubliques

pied-art-PP