Le président de l’Assemblée de Martinique rend à son tour hommage à Michel Rocard. L’ancien premier ministre est décédé le samedi 2 juillet 2016 à l’âge de 85 ans.

« C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai appris la disparition de Michel Rocard. En ces temps où, comme il le pensait, « la Gauche a perdu la bataille des idées, et pas seulement en France », il était un repère pour tous ceux qui croient que le socialisme humaniste demeure une idée neuve; pour ceux aussi qui considèrent que l’action politique ne peut se concevoir en dehors d’une constante préoccupation éthique.
Nous devons nous souvenir également qu’il a beaucoup œuvré en faveur du respect de l’identité des peuples d’Outre-Mer et de la prise en compte des spécificités de leurs territoires.
Il m’a honoré de son amitié et je n’oublierai jamais le soutien qu’il m’a apporté dans mon activité parlementaire à l’Assemblée Nationale entre 1988 et 1993.
J’adresse mes très sincères condoléances à son épouse, à tous les siens et à tous ceux qui au PS partagent ses convictions. »

Claude Lise