Dans un communiqué adressé à la presse à la veille du COPIL Chlordecone (Comité de Pilotage en Préfecture), le Lyannaj Pou Dépolyé Matinik, qui regroupe 31 associations et organisations citoyennes, décline l’invitation du Préfet et exige de véritables négociations avec l’Etat.

« Lyannaj Pou dépolyé Matinik a reçu du Préfet de la Martinique une invitation à une réunion du COPIL (comité de pilotage) sur le chlordécone. Nous sommes au regret de devoir décliner cette invitation.
Ce que nous réclamons, c’est une invitation à participer, en tant que composante plurielle et reconnue du mouvement social, à une véritable négociation où l’Etat qui a avoué ses responsabilités dans la tragédie que nous vivons serait face à une représentation de toute la population pour arrêter les mesures et le financement nécessaires à la sortie de cette catastrophe.

Les solutions existent. Les 52 points de revendications du mouvement social, résumés dans nos 10 exigences présentées à la population le 7 novembre, sont une contribution incontournable.
Lyannaj Pou dépolyé Matinik ne mettra aucun obstacle à ce que certaines organisations qui la composent continuent, si elles le souhaitent, de participer à ces grand-messes, qui à ce jour n’ont porté aucune preuve de leur utilité pour résoudre les problèmes de santé, de pollution et de justice que nous connaissons.

Nous rappelons avec force que c’est en se mettant debout pour la vie que le peuple pourra imposer la négociation nécessaire, dans le respect des générations actuelles et futures.
La manifestation unitaire du 7 novembre dernier a montré avec éclat, malgré un contexte défavorable, le chemin à prendre.

Négociations oui ! Bavardages rituels, non merci ! »

Pour les organisations de Lyannaj Pou Dépolyé Matinik mail : ​lyannajpoudepolyematinik@gmail.com
Philippe PIERRE-CHARLES : 0696 225 595
Laetitia PRIVAT : 0696 414 868

Marie-Josephe HARDY-DESSOURCES SELLAYE : 0696 375 513