Communiqué -  Une fois de plus, les usagers du réseau urbain du secteur Centre sont pris en otages, et ce depuis plus d’une semaine, en raison d’un conflit social affectant l’une des entreprises cotraitantes du délégataire, le Groupement Momentané d’Entreprises « Ensemble pour Mozaïk ».

Alfred MARIE-JEANNE, Président du Conseil d’Administration de MARTINIQUE TRANSPORT, dénonce fermement de tels agissements et rappelle qu’il s’agit d’un conflit interne à l’entreprise SOTRAVOM.

Pour ces raisons, le Président de MARTINIQUE TRANSPORT ne saurait admettre que ce conflit affecte de manière injustifiée l’ensemble du réseau urbain du Centre et pénalise la population.

Fort-de-France, le 18 février 2019