Confidentiels – Tour à tour, à l’occasion de deux conférences de presse distinctes, Yan Monplaisir et ses partisans, puis Daniel Marie Sainte accompagné des élus régionaux « patriotes », ont démonté le bilan de mandat présenté par le président du Conseil Régional (à lire dans notre article « on ne va pas me couillonner »). Point commun des discours des deux opposants, ils dénoncent « l’autocongratulation » de la majorité régionale malgré une situation « difficile ». Et de poursuivre d’un même élan sur des « chiffres fabriqués » malgré « les indicateurs moroses affichés par les organismes officiels », un nombre de chômeurs plus important en 2015 qu’en 2010, la crise que traversent les professionnels du tourisme, les fermetures d’hôtels, et le « gaspillage des fonds publics à mauvais escient »….

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres