La Section Martinique de la Société de la Légion d’Honneur,  présidée depuis 2014 par Raymond Mézin, dans le cadre d’objectifs nationaux qu’elle relaie au plan local, assure un certain nombre d’actions de solidarité. Le conseil d’administration  de la section a tenu à maintenir l’initiative prise par Paulette Pigeon  et le bureau de la section qui avaient souhaité porter un soutien actif à la jeunesse de la Martinique en créant en 2006 le Prix de la Légion d’honneur. Le prix est destiné à aider un jeune bachelier particulièrement méritant, ayant fait preuve de détermination, de sérieux et d’excellence tout au long de sa scolarité, souhaitant développer un projet ambitieux, admis  dans une classe préparatoire aux concours d’entrée dans une Grande Ecole, scientifique, commerciale ou littéraire.

Le financement de ce prix est assuré par le déjeuner de l’amitié qui a eu lieu chaque année et par les contributions versées par des chefs d’entreprises, sensibilisés par ce projet. Cette année, ont apporté leur concours : Autoquick,  De NEGRI,  GBH,  La Galléria,  Ets POMPIERE, SOJA, Librairie Antillaise, MEDICARAIBES, SPFPI. D’autres dons émanent de légionnaires et de particuliers.

La somme attribuée, d’une valeur de 5.000€, a pour but de faciliter le suivi de la première année d’études supérieures, qui pour les étudiants des classes préparatoires, se déroule dans un contexte extrêmement concurrentiel. Quand les jeunes restent en Martinique, cette somme  peut être  divisée par deux, permettant ainsi de soutenir 2 jeunes.

La sélection est effectuée par un Comité de pilotage qui adresse préalablement aux Proviseurs des lycées les dossiers à remplir par les postulants. Outre l’excellence de la scolarité et des résultats, les critères de sélection sont : l’intérêt du projet d’études du jeune bachelier, l’obtention d’une mention Très Bien au baccalauréat, et le caractère de nécessité  de l’aide financière apportée.

Il s’agit en fait d’aider un ou deux jeunes méritants dont la poursuite des études constituerait indubitablement un sacrifice important pour les parents. Ce critère est apprécié à partir de la déclaration d’impôts des parents.

En 2015 le comité a eu à traiter 25 dossiers en provenance de 8 lycées. Ils émanent tous de jeunes de grande qualité, très motivés, ayant des projets d’avenir extrêmement variés.

Cette année deux récipiendaires ont été sélectionnés : Anaïs Melinard et Jean-Marc Poulolo.

Le prix sera remis le vendredi 10 juillet à 11heures, au Rectorat.

Avec le prix  2014, ce sont 14 jeunes qui auront à ce jour  été soutenus par la Section Martinique de la SMLH. 

Des lauréats qui dans l’ensemble ont réussi à réaliser leur projet d’études et certains d’entre eux sont déjà entrés dans la vie professionnelle.