Les élus locaux réagissent après les attentats commis le vendredi 13 novembre 2015 en France.

Serge Letchimy, Président de la Région Martinique, Député :

J’apprends avec effroi et stupeur les évènements violents et tragiques en cours en ce moment à Paris et en région parisienne. J’adresse mes sentiments attristés à toutes les familles des victimes, et j’adresse aussi toute ma solidarité au gouvernement dans cette douloureuse épreuve.

Victorin Lurel, Président de la Région Guadeloupe : 

Le président de Région, député et ancien ministre tient à exprimer sa vive émotion  suite aux attentats commis à Paris ce vendredi 13 novembre 2015, en plein cœur de la capitale et se dit choqué par la violence de ces attaques dont le dernier bilan faisait état de plusieurs dizaines morts.

« La Guadeloupe ne peut rester insensible à ces scènes de guerre insoutenables. Après l’attentat de Charlie Hebdo, la France est une fois de plus frappée dans son peuple, et dans sa chair. Face à cette barbarie, le pays doit afficher son unité, refuser de céder à la terreur, dire non à l’obscurantisme et aux atteintes de toutes sortes à nos libertés fondamentales de même qu’aux valeurs de la République » a déclaré l’exécutif régional.

Devant l’émoi suscité par ces actes de violence, le président de Région, en accord avec le maire de Pointe-à-Pitre, prend l’initiative d’une marche silencieuse de tous les Guadeloupéens mercredi prochain, 16h, dans les rues de la ville, avec un passage devant la sous-préfecture, symbole de l’autorité de l’Etat.

L’exécutif régional annonce enfin l’annulation de toutes les manifestations initialement programmées par la Région ce week-end et recommande à tous les partis une trêve des réunions politiques publiques dans le cadre de la campagne des régionales.

Maurice Antiste, Sénateur-Maire du François

La France est de nouveau la cible d’actions terroristes. Le fanatisme a une fois de plus fait un grand nombre de victimes. Ces actes ignobles ne peuvent que susciter la plus ferme réprobation. Je ne peux, en mon nom propre et au nom des Martiniquais, qu’exprimer ma compassion et ma solidarité. Il convient de saluer la mobilisation du Président de la République et du gouvernement et de se féliciter de la cohésion de la classe politique. Puisse la Démocratie affronter victorieusement ce mal et affirmer la suprématie de ses valeurs humanistes sur l’obscurantisme mortifère !

Eugène Larcher, président de la communauté d’agglomération de l’Espace Sud

Le président de l’Espace Sud, Eugène Larcher, adresse un message de sympathie aux familles des victimes des attentats commis à Paris hier. Il exprime sa solidarité aux nombreux blessés et à tous ceux qui ont subi de lourds traumatismes en pareilles circonstances. Il tient à dire son indignation face à ces actes ignobles et effroyables.

Alfred Marie-Jeanne , tête de liste du  » Gran Sanblé pour faire réussir la Martinique », en meeting dans la salle du restaurant scolaire du Marin, fait observer une minute de silence en solidarité avec les plusieurs dizaines de victimes du terrorisme à Paris, ce vendredi 13 novembre 2015.

Marcellin Nadeau au nom de Nou Pep La

Nous condamnons avec la plus grande fermeté les actes odieux  qui ont  frappé la population de Paris et  nous exprimons notre solidarité avec les familles de toutes les victimes. Nous pensons particulièrement à  nos compatriotes de la diaspora  qui, en Île de France,  vivent ces moments difficiles.

C’est à nous,  peuples solidaires,  qu’il appartient de faire barrage au terrorisme en  favorisant l’émancipation et l’épanouissement des populations par     l’éducation  et l’accès à des conditions de vie dignes, tarissant ainsi  le champ d’action  des recruteurs, contre la barbarie, an nou poté mannev !
Nathalie Jos, Animatrice de Martinique Citoyenne

En plus d’être horribles, les attentats laissent toujours un sentiment d’injustice…
Plus de 130 personnes fauchées au hasard, c’est insupportable.

Touchée par les derniers événements qui se sont déroulés ce vendredi 13 Novembre, Martinique Citoyenne s’associe à la douleur des familles et interrompt toutes ses activités électorales jusqu’à nouvel ordre.

 

Yan Monplaisir

En raison des événements dramatiques survenus à Paris hier, la campagne pour la CTM de notre liste BA PEYI A AN CHANS est suspendue.

La présentation de la liste et du programme prévue demain à Saint-Joseph est annulée et reportée à une date ultérieure.

Nous apportons notre entière solidarité et notre soutien aux victimes, à leurs proches et à tous les parisiens.

Cette tragédie impose de notre part, solidarité, unité et dignité.