Communiqué - La communauté universitaire étudiante du pôle Martinique fait part de son total soutien en raison des événements tragiques survenu à Paris, le vendredi 13 décembre 2015.

Nous aimerions indiquer que les interviews des étudiants lors du JT de Martinique première du 16 novembre 2015, ne reflète pas la pensée de la communauté universitaire étudiante.

Les étudiants sont sincèrement touchés et soutien les victimes et familles des victimes.

La communauté universitaire étudiante est attristée par les attentats terroristes du vendredi 13 novembre 2015, et fait part de son soutien aux victimes et familles des victimes, de son soutien à toutes ces personnes qui ont assisté à cet évènement tragique, de son soutien à toutes les victimes de ces personnes sans morale et sans convictions dans le monde et enfin, nous faisons part de notre soutien à notre nation, la France.

Ces djihadistes veulent instaurer la peur, la méfiance et la haine ; mais nous ferons front, car contrairement à eux, nous sommes libres. Nous avons la liberté de penser, de se cultiver, de se déplacer et la liberté de nos choix religieux.

La communauté rappelle cinq articles de la déclaration universelle des droits de l’homme : «

  • -  Article premier : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
  • -  Article 3 : Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
  • -  Article 5 : Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumainsou dégradants.
  • -  Article 18 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; cedroit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.
  • -  Article 19 : Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »La communauté fait part de sa volonté de vivre ensemble et en bonne intelligence, dans un monde libre et en paix.On appelle donc aux étudiants touchés par cet évènement à montrer leurs soutiens aux victimes de cette tragédie en portant un haut noir ou blanc le Jeudi 19 novembre 2015 durant toute la journée.
  • Yann DESCAS, Elu au conseil d’administration de l’Université des Antilles
  • Guillaume CENTAURE, Elu à la commission recherche de l’Université des Antilles

 

Photo @polpubliques : minute de silence sur le campus de Schoelcher le lundi 16 novembre 2015