Chantal Maignan est la première élue à réagir en Martinique à l’attaque portée contre Charlie Hebdo et la France.

« Hélas cette journée restera marquée par une terrible atteinte à la liberté : l’horrible attentat commis contre le journal satirique Charlie Hebdo ne saurait être une réponse aux divergences religieuses qui sont à l’origine de guerres atroces sur notre Terre.

Nous adressons notre soutien et nos condoléances à tous ceux, proches ou anonymes, se sentent profondément meurtris par ces assassinats.

Nous assurons la Presse de notre soutien et de notre solidarité.

Plus que jamais nous mesurons la fragilité des valeurs républicaines lorsque le terrorisme décide de les éradiquer, et nous prenons aussi conscience qu’elles expriment notre totale humanité :
LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE ! »