L’hebdomadaire satirique français, qui caricature régulièrement sur le thème des religions, a fait l’objet ce matin du 7 janvier 2015 d’une attaque à l’arme automatique. Aucune revendication n’a pour l’heure été annoncée dans ce qui semble être un attentat terroriste. Deux hommes auraient fait irruption dans les locaux, tué 12 personnes et blessé au mois 3 autres avant de repartir, selon un scénario très organisé, en criant « Allahu akbar » (« Dieu est grand ») et « le prophète est vengé ».

Le président de la république s’est rendu sur les lieux et a déclaré que la France « conjurera les menaces et punira les agresseurs ». Charlie hebdo avait déjà fait l’objet de menaces sérieuses,et disposait depuis plusieurs mois de policiers en faction. Des policiers qui  figureraient au nombre des victimes.

Une attaque qui risque d’envenimer d’avantage encore le climat anti-islam qui se développe en France, et de conforter les partisans – intellectuels et politiques – de la peur et du renfermement sur soi.

 

@francksrr  @polpubliques