Edition abonnés – Environnement | Thomas Thurar | Abonnez-vous et accédez aux 64% restants de cet article | L’association écologiste a récemment marqué plusieurs « points » dans les dossiers qu’elle porte : La construction de l’usine Galion II par le groupe Albioma, l’enrochement de la mer face à une résidence en construction au rond-point de l’anse Gouraud à Schoelcher, et l’extension du Grand port de Fort-de-France. Le mardi 20 septembre 2016, L’Assaupamar et Albioma avait rendez-vous devant le Tribunal Administratif de Fort-de-France. Si le tribunal n’a pas rendu son jugement, l’association écologique Assaupamar qui réclame l’annulation de l’arrêté préfectoral d’exploitation de l’Usine de Biomasse de Galion2 d’Albioma, a reçu un coup de pouce du rapporteur public. Une grande satisfaction pour…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres