Cadre territorial en Martinique, Arlette Pujar s’adonne aussi à l’écriture. Son premier roman vient de paraître aux éditions Kéditions. « Vini vann, la boutique de Manzel Yvonne » retrace à travers l’histoire d’une petite-fille et de sa grand-mère, la vie sociale en Martinique dans les années 60/70. En toile de fond, Marseille, la France….. et la boutique, Fort-de-France, Terres Sainville. Soulignant n’être ni historienne ni sociologue, Arlette Pujar rend « un hommage à nos aînés qui ont quitté leur île pour lot bo et à ceux qui sont restés sur place, travailleurs acharnés pour aider leur progéniture« .

Une page facebook est dédiée au roman : vini vann, la boutique de Manzel Yvonne. Le livre est vente dans toutes les librairies et dans les grandes surfaces. Deux rencontres sont d’ores et déjà programmées avec les lecteurs, à la librairie Alexandre à Fort-de-France le samedi 28 novembre, puis le 18 décembre à la bibliothèque municipale de Schoelcher (détails sur la page facebook).

@polpubliques