L’attaque des extrémistes  islamistes chebabs somaliens contre l »université de Garissa au Kenya a provoqué la mort de 148 personnes, en majorité des étudiants, le jeudi 3 avril 2015. Une attaque qui a visé en particulier les étudiants de confession chrétienne, qui ont été séparés des musulmans, épargnés, dans cette région  située à environ 150 kilomètres de la frontière avec la Somalie voisine.

Les attaquants ont promis de nombreuses autres attaques sanglantes au Kenya, pour combattre le déploiement des forces kényanes à la frontière et dans certaines régions somaliennes pour combattre leur mouvement.

@polpubliques