Dès 4,99€ par mois, l’accès payant sur certains articles est une ressource nécessaire pour maintenir et développer un travail de qualité.

Attention : L’abonnement à Politiques Publiques vous donne droit à l’accès à tous nos articles payants, que vous retrouverez en vous rendant sur le site www.politiques-publiques.com/martinique. La réception de notre newsletter ne constitue pas un élément de cet abonnement payant. 

Les newsletters n’affichent néanmoins qu’un petit aperçu de nos articles. Pour lire tous nos contenus, gratuits et payants, rendez-vous directement sur le site www.politiques-publiques.com/martinique

Niveau Price  
Particuliers 1 mois [29.99€/mois]

à 29,99€

L'abonnement expire après 1 Mois.
Sélectionner
Particulier 1 an [5.99€/mois] 1 mois offert

à 65,00€

L'abonnement expire après 1 Année.
Sélectionner
Particulier 2 ans [4.99€/mois] 2 mois offerts

à 109,00€

L'abonnement expire après 2 Years.
Sélectionner
Professionnels 1 an

à 150,00€

L'abonnement expire après 1 Année.
Sélectionner

 

 

- L’abonnement vous donne accès à des contenus réservés (voir rubriques « confidentiels » ou « édition abonnés » à droite) , qui font l’objet d’un travail approfondi d’exclusivité, d’analyse ou de recherche.

Nos abonnés témoignent 

Patrick, Sandrine, Catherine et Gladys sont quelques uns des 488 abonnés de Politiques Publiques qui accèdent à la totalité des contenus payants du site : articles, analyses, livres et autres dossiers. Le principe des abonnements est entré en vigueur en novembre 2014, et permet à Politiques Publiques de financer une partie de ses charges, notamment de personnel. Ces quatre abonnés ont accepté de témoigner sur leurs motivations, et l’intérêt que représente pour eux cet abonnement.

Patrick L – Chef d’entreprise | Je suis le site Politiques Publiques depuis ses débuts en 2009. Entre les articles, les communiqués, les analyses, les tribunes et les commentaires, c’est un excellent moyen pour moi entrepreneur et employeur, de me tenir au courant de l’ambiance dans laquelle nous évoluons.  La commande publique joue un rôle important dans notre marché, et il est toujours utile de savoir à qui on a a faire, quelles sont les positions des élus et quels sont les dossiers qu’ils défendent en lien avec nos métiers. Quand le site est devenu en partie payant fin 2014, j’ai adhéré immédiatement. A 150 euros l’année pour mon entreprise, cela me semble normal de participer à ma manière à ce travail.

Sandrine P – Infirmière libérale | Je lis Politiques Publiques environ trois fois par semaine. Le plus souvent quand je reçois la newsletter à laquelle je me suis inscrite sur le site. Je trouve les articles intéressants, et plutôt ouverts. Pour moi c’est un journal qui se situe entre les grands médias habituels, et les multiples blogs qui sont à notre disposition, et je trouve cela enrichissant. C’est ce positionnement qui m’a poussée à m’abonner. En revanche, et j’espère que cela sera diffusé, il manque vraiment des infos sur la santé en Martinique, qui est pourtant une question importante. J’espère que les choses évolueront dans ce sens.

Catherine M – Fonctionnaire territoriale |Je me suis abonnée à Politiques Publiques le 18 Novembre 2015, pour un mois. Je ne voulais rien rater des élections des 6 et 13 décembre. Quand l’abonnement est arrivé à terme le 18 décembre, j’avais pris l’habitude de mes contenus exclusifs, et j’étais frustrée de ne plus y avoir accès ! J’ai donc renouvelé pour deux ans, avec la formule à 4,99€ par mois. Au-delà de la politique qui me passionne, je salue la régularité de Politiques Publiques, qui fait que ce site est devenu pour moi un véritable centre de documentation sur les déclarations et l’action de nos élus.

Gladys R – Avocate | Dans l’exercice de ma profession, la veille de presse fait partie de mes activités quotidiennes. Avec Politiques Publiques, j’ai un panorama assez complet des actus clefs, et du ressenti des lecteurs. Bien sur je suis comme tout le monde et j’aimerais davantage d’investigation dans nos médias, mais j’imagine aussi que c’est une activité longue et couteuse, qui n’est pas à la portée de toutes les rédactions. Alors j’ai commencé par m’abonner !  Ca me semble être un bon début, tout à fait abordable.