Le Député du Sud a du réaffirmer ce lundi 20 octobre 2014 sa loyauté vis à vis de son parti, et des décisions que prendra ce dernier en vue des élections de 2015. Absent lors de la conférence de presse du « Rassemblement » ce samedi 18 octobre, Jean-Philippe Nilor n’est pas pour autant en retrait de la vie politique et de la préparation des échéances futures. A ce titre, il avait été il y a quelques mois mis en avant par son collègue et ami Bruno Nestor Azérot, député du Nord. Ce dernier estimait que s’il devait se lancer dans la bataille pour la collectivité unique, ce serait dans le cadre d’un ticket avec le député du Sud….et personne d’autre, semblait-il alors dire. Embarrassant…

En prenant progressivement du « poids » politique – et ce malgré sa défaite à Sainte-Luce en mars dernier – Jean-Philippe Nilor n’est plus seulement l’un des lieutenants d’Alfred Marie-Jeanne. L’élu de Sainte-Luce devient une personnalité politique à part entière, qui doit à la fois tenir compte de son parti, et entretenir des réseaux qui vont parfois au-delà des limites du MIM ou de ses alliés traditionnels. Et dans cette dynamique de maturation et d’émancipation politique, il y a fort à parier que ce recadrage ne soit pas le dernier.

@francksrr   @polpubliques

nilor